Ecole Privée des Techniques Economiques et Commerciales
Ecole Privée des Techniques Economiques et Commerciales

Tramway éducatif

Une compagne publicitaire avant la mise en service du tramway était nécessaire. Le cas de Casablanca est bien différent de celui de Rabat. La preuve,  le premier  jour une bonne partie de Casablancais se sont précipités  pour l’emprunter.  Leur souffrance avec le transport archaïque de la ville a atteint son paroxysme.

Ce train urbain, propre, silencieux et confortable est une bouée de sauvetage,  pour une population casablancaise au bord du naufrage psychologique.

Le tramway va nous éduquer nous obliger à respecter le code,  il réussira là ou des mesures punitives ont échoué jusqu’à présent. Le piétant, l’automobiliste, le bus, le taxi tout le monde doit dorénavant compter avec ce train silencieux. Ce nouveau venu nous apprendra à conduire avec plus de prudence, en étant conscients de notre environnement immédiat.

Ceci nous amène à considérer les moyens éducatifs dont dispose notre pays. Les médias sont un outil appréciable, qui pourrait aider à éduquer le citoyen. La mise en place d’une  télévision éducative est primordiale. Une chaine nationale qui enseignerait l’alphabet,  le Code de la route, le code de la  famille. Rendre les Marocains en général,  plus conscients de leurs droits, mais encore plus de leurs obligations vis-à-vis de leur pays et la société. Leur  inculquer les principes d’une éthique et d’un civisme bafoués,  le respect des lieux publics,  les familiariser avec tous les équipements modernes et nouveaux qu’ont veut bien  mettre à leur disposition.  Développer chez eux le respect de l’autre, quelles que soient sa culture et son origine.

L’autoroute, par exemple,  on suppose toujours que tout le monde sait ce que c’est  pourtant il y a beaucoup de Marocains qui n’ont aucune idée de ce qu’elle est, ni comment  l’utiliser. Beaucoup  croient que c’est une route comme une autre, qu’on peut s’y arrêter,  on  peut la traverser, même avec un troupeau,  on peut y pratiquer du commerce, etc.

Nos journaux au lieu de vendre le sensationnel et parfois des canulars,  pourraient contribuer à rehausser le niveau intellectuel de leurs lecteurs, c’est un service inestimable qu’ils pourraient rendre à leur pays. Une ligne éditoriale,  axée  sur des  intrigues, des calomnies et  sur  l’étalage de la vie privée d’autrui, ne fait qu’alimenter une tendance calamiteuse, qui ronge notre société.

 

Laisser une Réponse